20 pianistes à suivre : #8 Dan Tepfer

10 Oct 2018 #Bonus

Chaque jour pendant tout le mois d’octobre, les fines plumes de Jazz Magazine vous révèlent leurs coups de cœur et braquent les projecteurs sur la nouvelle génération des pianistes qui comptent sur la scène jazz internationale. Aujourd’hui, Dan Tepfer.

Choisi par Pascal Rozat
Américain né à Paris, Français résidant à New York : il y a comme une dualité féconde chez Dan Tepfer, lui qui, fils d’un biologiste et d’une chanteuse d’opéra, hésita un temps entres les carrières scientifique et musicale. Une dichotomie qu’on retrouve dans son jeu, tout à la fois rigoureux et spontané, sophistiqué et poétique, affectionnant les contraintes formelles comme un tremplin vers la liberté. Ajoutons encore que notre homme adore les duos : avec Lee Konitz, bien sûr, vieux sage qui lui tient lieu depuis plus de dix ans de maître ès funambulisme musical, mais aussi avec Ben Wendel ou la chanteuse Joanna Walfish, pour ne citer que les exemples gravés au disque. Sa dernière trouvaille ? Un projet solo inédit, qui le voit dialoguer avec un player piano piloté à travers des algorithmes de sa composition, ouvrant des perspectives entièrement nouvelles à un improvisateur singulier dont vous n’avez pas fini d’entendre parler. •
À écouter
Avec Lee Konitz : “Decade” (Verve, 2015 – 2016)

Brève de jazz

Bill Carrothers: solo unique au Duc

C'est sans doute le pianiste le plus rare de notre époque, à tous les sens du terme: si l'ont tient bien nos tablettes, l'immense Bill Carrothers ne s'était plus produit à Paris depuis... 2011! Alors, pour une fois qu'il quitte sa retraite du fin fond du Michigan, on ne manquera pas sous aucun prétexte son unique date au Duc des Lombards ce jeudi 6 décembre, qui plus dans l’intimité d'un solo, configuration dans laquelle il nous a livré ses plus grands disques.

Palmarès.

C’est l’Auxane Trio du pianiste Auxane Cartigny avec le contrebassiste Samuel F’hima et le batteur Tiss Rodriguez qui a remporté l’édition 2018 du prix international Jazzymatmut dans le cadre des actions culturelles du Groupe Matmut. Le trio a touché un chèque de 8 000 €. 2ème prix : le quartette de Ludovic Ernault (5 000 €). 3ème prix : l’Eugène quintette (2 000 €). Auxane Cartigny avait ouvert la série de des 20 pianistes à suivre publiée tout au long du mois d’octobre dans les Bonus de jazzmagazine.com.

Un Marquis au Duc

Alors qu'on est encore sous le choc de la disparition précoce de Roy Hargrove, c'est l'un des trompettistes les plus en vue de la jeune génération qui se produira les 5 et 6 novembre au Duc des Lombards, en la personne de Marquis Hill. Pour la présentation de son nouvel album « Modern Flows II », le Chicagoan sera entouré d'un quintette de grande classe où l'on retrouvera notamment Logan Richardson au saxophone, ainsi que la nouvelle valeur montante du vibraphone, Joel Ross.

EN KIOSQUE

20181201 - N° 712 - 116 pages

Le 6 janvier 1999, Michel Petrucciani s’éteignait à New York. Quelques mois plus tôt, le jazzman le plus populaire de...