Gala virtuel du Jazz At The Lincoln Center

16 Apr 2020 #

Hier 15 avril – la nuit dernière à 1h30 heure française – Wynton Marsalis et le Jazz At The Lincoln donnait un grand gala virtuel et international de soutien : le Worldwide Concert for Our Culture.

On pouvait entendre – et l’on peut toujours y entendre –, présentés par Wynton Marsalis en maître de cérémonie assisté de différentes personnalités, le Jazz At the Lincoln Center Orhestra (belle interprétation d’Emancipation Celebration), Cecil McLorin Salvant et Sullivan Fortner, Diana Reeves, Chucho Valdès, Hamilton de Holanda, mais aussi des musiciens du Vieux Continent tels Richard Galliano, le WDR Big Band, le Brussels Jazz Orchestra avec Bert Joris, Stefano Di Battista (O Sole Mio), Chano Dominguez (version flamenco de Well You Needn’t), le quintette saxophoniste russe Igor Butman, Baqir Abbas interprétant à la flûte traversière en bois In a Sentimental Mood de Lahore (Pakistan), Makoto Ozone faisant jouer Satin Doll à son big band d’étudiants. Et l’Afrique ne fut pas oubliée avec une brûlante version de Love Supreme par le goupe du pianiste Dduduza Makhathini sextet avec la saxophoniste ténor Linda Skikhakaru de Johannesburg. Plus des hommages aux victimes du Covid-19 dans les rangs du jazz, notamment Andy Gonzalez et Ellis Marsalis (il était trop tard pour y associer la mort de Lee Konitz).

 

Pour voir le contenu en entier, cliquez ici :
S'abonner

EN KIOSQUE

20230601 - N° 760 - 84 pages

NINA SIMONE Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur Nina Simone sans jamais oser le demander est dans...