La Nouvelle-Orléans en deuil d’Henry Butler

03 Jul 2018 #Bonus

Le pianiste et chanteur Henry Butler est décédé hier, 2 juillet 2018, des suites d’un cancer.
Né à New Orleans le 21 novembre 1949, l’année de l’enregistrement du légendaire Mardi Gras In New Orleans du chanteur-pianiste Professor Longhair dont il sera l’un des principaux héritiers avec James Booker et Doctor John.
Victime d’un glaucome durant son enfance, il fut scolarisé dans une école pour jeunes aveugles où il apprit à chanter et à jouer instruments à embouchure, batterie et, l’instrument sur lequel il fit carrière. Sa discographie personnelle commence en 1986 sur MCA Impulse avec l’album “Fivin’ Around” où l’on croise notamment Freddie Hubbard, Charlie Haden et Billy Higgins.
En 2014, dix albums plus tard sur différents autres labels, on le retrouvait sur Impulse en compagnie du truculent trompettiste Steven Bernstein. Figure centrale de la Cité du Croissant qu’il quitta pour New York après Katrina, on le retrouvera évidemment dans la deuxième saison de la série Treme où il interprète sa composition Mama Roux. Il était attendu avec son Jambalaya Band les 16 et 17 juillet au Duc des Lombards dont il était un habitué.
Saviez-vous que, bien qu’aveugle, il était également photographe ?

Photos par Tim Ellis via henrybutler.com

Brève de jazz

Dayna Stephens ce soir au Duc des Lombards

Son nom vous ne vous dit peut-être rien, mais quand vous saurez qu’il a enregistré aux côté de John Scofield, Kenny Barron, Brad Mehldau, Julian Lage, Ambrose Akinmusire ou Gerald Clayton, vous comprendrez que, match ou pas match, on ne saurait manquer, ce soir 11 juillet, l’unique date en France de ce géant tranquille du ténor, dont le jeu atteint à l’approche de la quarantaine une impressionnante maturité.

Mathis Pascaud – Concours national de jazz de La Défense

C’est le guitariste Mathis Pascaud qui a remporté le prix de groupe de la Défense à la tête de son quartette Square One. Le saxophoniste Lucas Saint-Cricq qui remplaçait pour l’occasion Christophe Panzani s’est vu décerner le prix d’instrumentiste.

Vijay Iyer – Criticd Poll

C’est le pianiste Vijay Iyer qui domine le 66ème Criticd Poll du journal amérciain DownBeat où il est nommé deux fois, Jazz Artist de l’année ainsi que dans la catégorie Jazz Group. Le Jazz Album de l’année est le disque “Dreams And Daggers” de la chanteuse Cécile McLorin Salvant (Mack Avenue).

EN KIOSQUE

20180701 - N° 707 - 100 pages

Marcus Miller sera la tête d’affiche des plus grands festivals de jazz et il revient se confier dans les pages...