Jazz Magazine 709 - septembre 2018

L’histoire jamais racontée d’un concert légendaire donné à l’Olympia en 1971, une tournée vécue de l’intérieur en 1967 par le grand photographe Jean-Marie Périer : James Brown est à l’honneur du nouveau numéro de Jazz Magazine. Un numéro qui revient aux sources du groove et du swing en compagnie de George Duke, Roy Ayers, Prince pour son album inédit “Piano & A Microphone”, mais aussi Wes Montgomery, John Coltrane et Wayne Shorter. Vous avez dit Grandes Musiques Noires ?

Au sommaire

  • Fred Pallem, qui révélera bientôt le nouvel opus de son Sacre du Tympan, a sorti de sa discothèque quelques 33-tours qui ont marqué sa vie de grand dévoreur de musique(s).
  • Rencontre avec Madeleine Peyroux à l’occasion de la sortie de son nouvel album “Anthem”.
  • Le Jour J : quand Wes Montgomery jouait avec John Coltrane !
  • Hommage au trompettiste Thomas Stańko.
  • Avant-première : le saxophoniste Dmitry Baevsky et le pianiste Jeb Patton viennent d’enregistrer en duo. Jazzmag y était.
  • Le disque événement de la rentrée, “Emanon” de Wayne Shorter, chroniqué par Thomas Savy.
  • Les Chocs de la rédaction : “Night Walker” de Vincent Peirani & Living Being II, “Voices Fall From The Sky” de William Parker, “Infinite” de Jean-Pierre Como, Denny Zeitlin, “Song Of Innocence” de David Axelrod, “A Study In Frustration” de Fletcher Henderson, “Live In Paris, 1959” de Stan Getz…

 

 


Les disques de ma vie
Fred Pallem 

Hommage
Thomas Stanko

Événement
Prince

Story
James Brown, Olympia 1971

Portfolio
James Brown, USA 1967

Dossier
La Galaxie jazz-Funk

Le jour J
Wes Montgomery & John Coltrane

Le Guide
Nouveautés, rééditions, livres, dvd

Le live
Clubs, concerts, radio, internet, télévision

Masterclass
Aux sources du groove


Magazines de l'année 2018

Jazz Magazine n°702

Jazz Magazine n°703

Jazz Magazine n°704

Brève de jazz

BON ANNIVERSAIRE MARTIAL !!!

MARTIAL SOLAL, notre héros du piano syncopimprovisé fête aujourd'hui ses 91 ans. Le 26 septembre il jouera à Vienne, en Autriche, au Porgy and Bess ; et en décembre il jouera à Münich. Les organisateurs autrichiens et allemands ont conservé leurs oreilles ouvertes aux disques de ces derniers mois : «Masters in Bordeaux», avec Dave Liebman, et le fantastique solo de Gütersloh en novembre dernier «My One And Only Love, Live at Theater Gütersloh, European Jazz Legends #15» (sans parler des formidables inédits de Los Angeles 1966 !). Amis programmateurs de l'hexagone, seriez-vous frileux ? Xavier Prévost https://www.porgy.at/en/events/8968/

Dayna Stephens

Son nom vous ne vous dit peut-être rien, mais quand vous saurez qu’il a enregistré aux côté de John Scofield, Kenny Barron, Brad Mehldau, Julian Lage, Ambrose Akinmusire ou Gerald Clayton, vous comprendrez que, match ou pas match, on ne saurait manquer, ce soir 11 juillet, l’unique date en France de ce géant tranquille du ténor, dont le jeu atteint à l’approche de la quarantaine une impressionnante maturité.

Mathis Pascaud – Concours national de jazz de La Défense

C’est le guitariste Mathis Pascaud qui a remporté le prix de groupe de la Défense à la tête de son quartette Square One. Le saxophoniste Lucas Saint-Cricq qui remplaçait pour l’occasion Christophe Panzani s’est vu décerner le prix d’instrumentiste.